Forum d'écriture

Forum de travaux sur rédaction de livres
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Autour de Corven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Draugaran

avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Autour de Corven   Lun 4 Jan - 10:57

Prêtre haut placé dans une branche extrémiste de la foi. Membre d'une armée qui a pour but de repérer et d'exterminer les paiens.

Ambitieux, fanatique, persuadé d'être un sauveur de l'humanité. Manipulateur sans scrupule, empoisonneur et violeur.

Famille noble, petits seigneurs, terres, avec un château, un monastère, un village, des vignes, qui lui assurent un revenu stable.

Le domaine à une réputation assez sinistre, et la seigneurie particulièrement dure. Le château est en pierre noircie par les incendies qui ont frappé a cause de la foudre puisqu'il est constitué d'une haute tour, et d'un cercle fermé. Le tout placé sur une colline nue, seul relief des environs. Au pied de la colline à l'endroit ou la route bifurque vers le pont levis, un arbre mort sert de rappel avec ses cordes qui pendent avec un mort de temps en temps. Le village non loin est écrasé de taxes et de travail.

Le père à fait fortune de manière plus ou moins honnête. Corven est le deuxième fils, mère morte en couche. L’aîné est l'héritier, lui est placé au monastère.
Le frère meurt, il devient l'héritier. Son père le sort du monastère pour le former à la succession. Il découvre un père qu'il connait peu mais qui lui ressemble beaucoup. Même caractère, mêmes aspirations. Ils voient dans les ordres un moyen de gagner en pouvoir puisqu'ils ont déjà la fortune.

Son rang et ses études religieuse lui permettent de se placer efficacement auprès du seigneur, puis du comte, puis enfin du roi en tant que confesseur et conseiller.
Il n'est pas pour autant un prêtre de "salon", mais un homme d'action, un esprit guerrier, qui aspire à devenir le chef des armées saintes du royaume à long terme.

Il a monté les échelons religieux au sein du monastère d'abord, puis politiques ensuite. Il s'est fait une réputation qui le rend intouchable, de par son autorité religieuse et politique, mais aussi en se servant de sa fortune pour se rendre indispensable. Ce qui lui permet de voyager aisément de royaumes en royaumes sans problème.

Au moment ou Dereith lui échappe il devient confesseur du comte (Branwir ?) Lorsqu'elle perd son œil il lui fait tuer son père qui est le confesseur du roi et son seul obstacle vers les sommets.
Plus tard, il parvient à son but et devient chef des armées saintes.


A récupérer Dereith pour en faire un instrument à la gloire de la divinité. Bras armé destiné à détruire les païens pour instaurer définitivement l'harmonie. Sorte d'offrande dans son idée (complexe divin en réalité).

Il s'en sert de cobaye et la forme aux armes.

Lorsqu'une partie de sa mémoire revient, Dereith pense s'être échappée et l'épisode de la perte de son œil reste très flou dans sa tête. En réalité elle est toujours surveillée par le prêtre via espion.
Comme Galeannan la surveille aussi, il repère l'autre et Maloan le fait supprimer. Prêtre à peur que Dereith l'ai trouvé et tué, revient et lui fait crever son œil pour être sur qu'elle est toujours sous influence.

Maloan s'infiltre dans l'armée pour s'assurer que personne ne s'en prend à ses protégés. Prêtre disparaît. Dereith s'installe a Asthraghar après la mort de tigre. Prêtre s'inquiète, veut s'assurer de son autorité, la récupère.

Elle réapparait des mois plus tard, persuadée d'avoir fait un long voyage. Le temps passe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Draugaran

avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Autour de Corven   Mar 5 Jan - 10:54

Relation Corven/Dereïth :

Corven la prend quand elle est petite. Pour modeler un esprit il faut le détruire d'abord, d'où le truc avec les animaux. Il est son seul contact, elle ne voit jamais que lui même si elle doit entendre des voix. Comme l'allégorie de la grotte, il l'amène à penser que la vie passe par lui en quelque sorte, il crée une dépendance totale. Elle reste enfermée une partie de son enfance dans sa chapelle par exemple et en déplacement dans un tonneau parce qu'il a des vignes et que je sais pas pourquoi j'ai cette image dans la tête, plus tard il la forme aux armes pour en faire un instrument à la gloire de draugaran et aussi pour se la péter en société genre Frankenstein version méchante quoi.

quelles sont les punitions qu'il lui inflige quand elle n'est pas à la hauteur de ses demandes ?
Il l'affame, d'où son rapport à la bouffe
mais comme elle sait chasser etc et qu'elle est débrouillarde, elle devrait être en mesure de trouver sa bouffe elle-même ? comment il l'empêche de le faire ?
Elle est pas libre de ses mouvements
enfermée dans une pièce ? dans un tonneau ? dans une demeure quelconque ?
Suivant le lieu l'un ou l'autre Un espace réduit en tout cas
et quand elle fait quelque chose de bien, il sait la récompenser ?si éventuellement il y avait un objet qu'elle voyait ou autre à ce moment là
qui saurait influer par la suite ça serait un plus faudrait un objet qu'elle revoit quand elle revoit Corven
mais soit, concentrons nous déjà sur la récompense, elle a fait un truc "bien" (genre elle a buté quelqu'un sans ciller quand il le lui a ordonné)
il réagit comment ?
Il lui tapote la tête ?
d'ailleurs, ça peut aussi servir à la ramener à la réalité si on part du principe où quand elle le voit, elle retombe sous son influence le type à qui elle ne peut rien refuser

maintenant imagine qu'elle ait l'habitude de tapoter l'épaule de Maalthal, mais qu'un jour, elle lui tapote la tête, et il réagit hyper mal
ce geste, elle finit par l'inclure finalement comme un geste négatif et quand elle sera retourné sous son giron, du jour où Corven réitèrera le geste ça lui collerait un malaise qui la ramènerait à la réalité et quand je dis que Maalthal réagirait hyper mal, c'est vraiment vraiment hyper mal
du genre capable de la décoller de terre à deux doigts de la tuer le genre de réaction bien violente
(on peut imaginer que c'est un truc que faisait le doyen quand il était gosse pour encore mieux l'humilier après avoir fait sa petite affaire et l'avoir obligé à dire merci)
mais oui c'est ça, la figurine justement si en plus au moment de la récompense, elle voit la figurine la figurine + le tapotage de tête, tout la ramènerait à Maalthal et le final qui serait juste trop bon le Maalthal, gros benêt qu'il est il refuse d'abandonner et il veut la ramener, coûte que coûte quitte une fois qu'il l'ait chopée à la faire revenir à elle à coups de claques quand il parvient à la récupérer, il l'attache, la bâillonne tout ça
il ne lui laisse pas le temps d'en placer une sauf qu'elle est déjà revenue à elle et qu'il l'a chopée alors qu'elle était à deux doigts de parvenir au terme de son plan, genre à tuer sournoisement Corven tu imagines la grosse lose ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Autour de Corven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le fond bleu autour des textures qui veut pas être transparent sur DoomBuilder
» Les métiers autour de l'écriture...
» [CF] Discussions autour du CF 2010 des JCE à Poitiers, le 25-26 Juin
» Scénario : bataille autour du feu
» Autour du sapin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum d'écriture :: Boite à idées-
Sauter vers: